1

Indigènes de Choucha – poètes et poétesses

Qarabag.com continue de publier des documents sur les indigènes exceptionnels de Choucha et présente une liste de poètes et poétesses azerbaïdjanaises célèbres qui ont laissé un riche héritage artistique dans la littérature nationale.

 

Prénom, Nom

Années de vie

Trace dans l’histoire

1.

Hassan-bey Khadi

1835 – 1900

Hassan-bey Garabagi a écrit de la poésie sous le pseudonyme de Khadi. Son héritage artistique se compose principalement de gazelles, ainsi que d’épigrammes et de libelles, écrits dans le style classique.

2.

Gamar-beyim Cheyda

1881 – 1933

L’Institut des manuscrits de l’Académie des sciences de la République d’Azerbaïdjan conserve deux exemplaires de ses manuscrits de 1918: la gazelle «Agan Djany» et la pièce «Le déluge de la souffrance». Elle a été représentée à la réunion «Medjlis-i-uns» («réunion des amis») de Khourchidbanou Natavan à l’âge de 13 ans, et a reçu sa bénédiction poétique. Elle a également reçu son pseudonyme grâce à Natavan, qui avait eu une forte influence sur son travail. Connue pour ses gazelles, elle a échangé des idées et des poèmes, ainsi que des duels poétiques avec la poétesse Ziba Ardabili.

3.

Djanizadé Abdoulla Pacha

1782-1840

Il possédait un rare don poétique. Il a écrit des œuvres de poésie classique, ainsi que des poèmes lyrique, folklorique et même satiriques. Mais il était célèbre notamment pour ses épigrammes.

4.

Zakir Gasim bey

1784 – 1857

Gasim bey Zakir était un représentant exceptionnel du réalisme critique dans la littérature azerbaïdjanaise de la première moitié du 19e siècle, il promouvait la nécessité d’un rapprochement culturel des Azerbaïdjanais avec les Russes et les peuples de Transcaucasie.

5.

Ibrahim-bey Azer

1836 – 1885

Il a écrit de la poésie sous le pseudonyme d’Azer. Ibrahim-bey Azer a écrit de la poésie dans le style classique (métrique poétique aruz) en azerbaïdjanais et en persan.

6.

Memo-bey Memaï

1849 – 1918

Memo-bey Memaï était l’un des membres les plus actifs de l’association des poètes «Medjlis-i-uns», dirigée par la célèbre poétesse Khourchidbanou  Natavan.

7.

Mirza Alesker Novres

1836 – 1912

Il a participé activement au cercle littéraire «Medjlis-i-uns», dirigé par la célèbre poétesse Khourchidbanou Natavan

8.

Mirza Beybaba Fena

1787 – 1867

Mirza Beybaba a écrit de la poésie sous le pseudonyme de «Fena». Il a compilé une liste des poètes de Choucha et réécrit plusieurs livres.

9.

Mirza Husseyn-bey Salar

1824 – 1876

Il était l’un des meilleurs maîtres du genre poétique marsiya (lamentation).

10.

Mirza Ibrahim-bey Syaba

1801 – 1877

En raison de son éducation et de ses connaissances approfondies, les gens l’appelaient «Mirza». Sous le pseudonyme de «Syaba», il a écrit de nombreux poèmes émouvants.

11.

Mirza Muhammad Katib

1827 – 1889

Mirza Muhammad-bey dans son travail a donné la préférence au genre classique et au style des vers d’Achougs.

12.

Muhammad Kerim-bey Kebirli

1785 – 1840

Il a participé à la conception de la mosquée cathédrale en construction à Choucha, il a créé plusieurs livres manuscrits du Coran avec une grande habileté, s’est engagé dans l’enseignement.

13.

Mirza Rahim Fena

1841 – 1931

Mirza Rahim Fena a été l’un des initiateurs de la création de la communauté littéraire «Medjlis-i-uns» («rencontre des amis»), dirigée par la célèbre poétesse Khourchidbanou Natavan.

14.

Mirza Sadig Piran

1822 – 1893

Il a écrit de la poésie sous le pseudonyme de Piran. Il a souvent participé aux réunions du cercle littéraire «Medjlis-i-uns» («rencontre des amis»), dirigée par la célèbre poétesse Khourchidbanou Natavan.

15.

Molla Zeynalabdin Sageri

1791 – 1854

Molla Zeynalabdin Sageri est l’auteur de deux divans (recueil de poésie) en azerbaïdjanais et en farsi, ses gazelles, hassides, rubays et autres poèmes dépassent le millier.

16.

Muhammad Ali-bey Mehfi

1832 – 1892

Mouhammadali bey Bakharly est également considéré comme l’auteur de l’ouvrage historique «Ehvalati-Karabakh». Dans son oeuvre, l’auteur accorde plus d’attention et accorde une place particulère aux monuments architecturaux, aux personnages historiques, aux traditions et coutumes, à l’ethnographie du Karabakh.

17.

Muhammad-bey Achoug

1800 – 1861

L’un des plus anciens poètes du Karabakh, qui a créé des œuvres au 19ème siècle, a écrit sous le pseudonyme d’Achoug.

18.

Mir Mohsun Navvab

1833 – 1918

Il a écrit de la poésie et publié des livres dans l’imprimerie ouverte par lui. Parmi ses œuvres, «Tazkireyi-Navvab» est d’un grand intérêt, qui contient des informations détaillées sur la vie et l’œuvre de plus d’une centaine de poètes du Karabakh du XIXe siècle.

19.

Najaf Kouli-bey Cheyda

1858 – 1936

Des décennies après la mort du poète, en 2006, l’Institut des manuscrits de l’ANSA a préparé et publié un recueil de poèmes de Najaf Kouli-bey Cheyda.

20.

Rustambekov Iskander-bey

1845 – 1918

Tout au long de sa vie, il a défendu des postes d’enseignement, s’est battu pour la science, la culture, l’éducation, a très souvent parlé aux habitants de Choucha, d’Aghdam, les appelant à l’éducation et à l’alphabétisation.

21.

Chakir Baba-bey

1770 – 1844

La satire de Baba-bey a habilement exposé des beys avides, ainsi que les représentants du clergé qui répandaient l’obscurantisme et l’analphabétisme, les fonctionnaires corrompus, les commandants cruels et grossiers, les officiers et les fonctionnaires.